Pourriture des nageoires, quel traitement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourriture des nageoires, quel traitement ?

Message  Baba le Ven 4 Nov - 9:25

Bonjour à toutes et à tous !

Donc, comme vous le savez (ou pas !), j'ai une femelle Trichopodus leerii atteinte de pourriture (ou nécrose) des nageoires.



Je me bats contre cette merde depuis quelques temps déjà, et ayant utilisé plusieurs techniques, j'ai décidé d'écrire une sorte d'article afin d'aider tous ceux confrontés à cette maladie assez fréquente. Je vais essayer de faire quelque chose d'assez complet tout en restant clair (je vais essayer hein !) et en me concentrant sur du concret. Si vous avez quoi que ce soit à ajouter, ne vous gênez pas ! 

1) La pourriture des nageoires
La pourriture des nageoires est une maladie causée par une bactérie très souvent présente dans nos aquariums. Les poissons en bonne santé s'en protègent grâce à leurs défenses immunitaires. Cependant, elle peut contaminer un poisson dont les défenses seront affaiblies, soit pour cause de stress important, soit pour une mauvaise maintenance (nourriture de mauvaise qualité, colocataires inadaptés...). Lorsqu'un poisson est atteint, il convient de le traiter seul en bac hôpital, étant donné que les autres poissons en bonne santé ne risquent pas d'être contaminés. Lorsqu'elle atteint le corps, le poisson meurt.

Elle se caractérise par des nageoires qui semblent grignotées, qui s'effilochent, se désagrègent... On remarque souvent une sorte de filament blanc, mais ce n'est pas obligatoire.
Voilà à quoi ça ressemble chez moi :



2) Maladie peu avancée : traitements
Comme toujours, plus la maladie est traitée tôt, plus vous avez de chances de la vaincre. Au début, un simple traitement en bac hôpital avec ESHA 2000 peut suffire. Chez moi, ça a marché la première fois, mais attention : il faut attendre des signes de guérison avant de remettre les poissons dans le bac principal et il faut surtout être sur d'avoir trouvé la cause de cette maladie et de l'avoir éradiquée.

Si la maladie est trop avancée pour être guérie avec ESHA 2000, vous pouvez tenter BAKTOPUR de Sera ou encore EKTOL fluid de JBL. Attention à respecter les dosages.
J'ai utilisé EKTOL fluid. Après avoir lu que certains avaient perdu leurs poissons, j'ai décidé de diminuer la dose de moitié, c'est à dire 10 mL de produit pour 40 L d'eau au lieu de 10 mL pour 25 L. Si vos poissons sont fragiles, c'est ce que je recommande. Vous pourrez ensuite augmenter progressivement jusqu'à 10 mL pour 25 L si vos poissons le supportent. 
Bien sur, lisez bien la notice avant utilisation !

3) Maladie avancée : coupe des nageoires
Il arrive malheureusement un certain moment où la maladie ne peut plus être guérie avec des médicaments. En effet, vous constatez que rien ne s'arrange, même si la progression est stoppée, au bout de plusieurs semaines les nageoires sont toujours en piteux état.

En dernier recourt, cette maladie peut nécessiter de couper partiellement les nageoires atteintes.
Ca peut faire peur au début, mais beaucoup l'ont fait et ont pu sauver leur poisson. Et pas de panique, les nageoires repoussent ! 
Attention : si les nageoires sont trop atteintes, la coupe est inutile.

Donc, avec quelques recherches et l'aide de Horlack, sur un autre site, voilà le protocole de coupe auquel j'ai abouti :

Matériel :
- Ciseaux TRÈS bien aiguisés
- Sopalin
- Assiette à soupe
- Désinfectant (alcool 90° ou Biseptine par exemple)
- Coton tige
- Baktopur ou Betadine
Intervention :
- Préparer une assiette à soupe avec un peu d'eau et deux feuilles de sopalin.
- Y déposer le poisson.
- Rabattre les rebords sur la tête du poisson et s'assurer qu'il ne peut bouger.
- Après avoir désinfecté soigneusement les ciseaux, couper d'un seul coup bref la nageoire au ras de la partie atteinte.
- Badigeonner rapidement les nageoires coupées à l'aide d'un coton tige imbibé de Baktopur ou Betadine.
Une fois la coupe réalisée, il faut mettre le poisson dans un bac hôpital.

4) Le bac hôpital
Le bac hôpital doit être le plus simple possible : c'est moins emmerdant !
Une cuve nue d'un volume raisonnable (10 à 50L selon les poissons) avec juste un chauffage pour des poissons d'eau chaude, un thermomètre et un bulleur suffit.

Les NO2 doivent être contrôlés tous les deux jours et l'eau changée régulièrement pour maintenir un taux de NO2 nul.

La nourriture après une coupe de nageoire sera composée en partie de nourriture protéinée, style artémias, vers, daphnies vivants ou congelés.

Le poisson peut être remis dans le bac principal une fois guéri, c'est à dire que les nageoires commencent à repousser.

Voir également le bain de sel prolongé.
avatar
Baba
FONDATEUR ET ADMINISTRATEUR
FONDATEUR ET ADMINISTRATEUR

Masculin
Messages : 425
Date d'inscription : 30/03/2013

http://missionaquario.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum